Dossier: Champs de pratique

Gestion des cours d’eau

En juillet dernier, l’AIAQ a déposé au ministère des affaires municipales, des régions et de l’occupation du territoire (MAMROT) un document portant sur le rôle de l’ingénieur dans la gestion des cours d’eau (vous pouvez le consulter en cliquant ici). Ce document traite particulièrement du contexte où l’ingénieur a une MRC comme client. Deux ingénieurs spécialisés dans les dossiers de gestion des cours d’eau en sont les auteurs. Son contenu a été validé par l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) pour sa conformité avec la loi sur les ingénieurs.

Ce document montre clairement que les ingénieurs doivent être impliqués dans les projets d’aménagement ou d’entretien de cours d’eau. Le MAMROT étant en lien avec les MRC aura à les informer de l’importance qu’un ingénieur puisse être impliqué dans ce domaine. Il doit tenir au courant l’AIAQ des suites qu’il donnera à ce document.

Partage des responsabilités entre l’ingénieur et l’agronome

Où commence et se termine le travail de l’agronome et où commence et se termine le travail de l’ingénieur, notamment en matière d’agroenvironnement ? L’ordre des agronomes du Québec (OAQ) a accepté de travailler avec l’AIAQ pour éclaircir davantage ces questions. L’OIQ participera aussi à ces échanges. Le 12 novembre prochain, une rencontre entre l’AIAQ et l’OIQ aura lieu pour préciser les questions plus spécifiques à l’ingénierie en préparation aux futures discussions avec l’OAQ. C’est à suivre!